Newsletter RH & SOCIAL N°7 - avril 2021

TITRE DE LA NEWSLETTER

TSW_Newsletter_Avril2021.png

légende de la photo

LES GOOD VIBES DU MOIS

La citation du mois

Le Podcast du mois

Le Webinaire du mois

La citation du mois “Un homme est fait de choix et de circonstances. Personne n'a de pouvoir sur les circonstances, mais chacun en a sur ses choix.” La Part de l’autre, Eric-Emmanuel Schmitt

Les Editions Tissot et Culture RH proposent un épisode de leur podcast Sur un air de RH qui s'adresse aux professionnels de santé et aux dirigeants d’entreprise : Digitalisation de la paie : opportunité ou fausse bonne idée ? 

Le 18 mai prochain à 15H, Maxime Janière, expert ergonome chez Prévia propose 45 minutes de réflexion sur la question : Allier santé mentale & physique et performance, c’est possible ?  Pour s’inscrire, c’est juste ici

L'inspiration du mois

Si les associations font souvent l’admiration du plus grand nombre, il est peut être temps de s’y intéresser de plus près et de faire de leurs modes de fonctionnement une inspiration pour les sociétés. Voici trois domaines qui pourraient s’exporter au secteur “lucratif” : 

  • l’esprit entrepreneurial : s’adapter ou mourir 

  • l’engagement : au-delà de la raison d’être

  • l’innovation : faire plus avec moins. 

Pour en savoir plus

TSW_Newsletter_Avril2021_2.png

POINT D'ATTENTION

By la DIRECCTE

Depuis le 1er avril 2021, les DIRECCTE et les DRCS ont fusionné pour donner les Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités ou DREETS. Désormais, elles auront trois types de missions :

  • la protection des travailleurs, des entreprises, des consommateurs, des personnes vulnérables, etc. 

  • l’accompagnement des entreprises et des acteurs de l’insertion sociale et professionnelle, du dialogue social, etc. 

  • Le développement des compétences professionnelles, de l’emploi, économique, de l’accès à l’hébergement, au logement, à l’insertion, à l’emploi, etc. 

Pour en savoir plus, c’est par ici

Deadline du 24 mai 2021

La période laissée aux entreprises pour documenter l’analyse d’impact de leurs traitements de données prendra fin le 24 mai 2021. Le traitement des données personnelles par le service RH doit répondre aux obligations du règlement général sur la protection des données. Par ailleurs, si le traitement répond à deux des neufs critères du CEPD, une analyse d’impact doit être réalisée au préalable. 

Les neufs critères sont : 

  • les données sont traitées à grande échelle, 

  • les données sont sensibles (origine ethnique, opinion politique, convictions religieuses, etc), 

  • les données concernent des personnes vulnérables (personnes âgées, enfants, etc.),

  • les données sont croisées ou combinées, 

  • la mise en place d’une évaluation/scoring, 

  • les données entraînent des prises de décisions automatisées avec des effets juridiques ou semblables, 

  • la mise en place d’une surveillance systématique des personnes, 

  • le traitement peut exclure le bénéfice d’un droit, d’un service ou d’un contrat, 

  • utilisation innovante ou application de nouvelles solutions technologiques ou organisationnelles. 

Pour en savoir plus, c’est par ici